Et si vous faisiez (enfin) certifier vos initiatives numériques santé ?
15/01/2019
SUR LA ROUTE DE MADISON – Épisode 2 : Accuray, des ingénieurs au service de la santé #JTCVACCURAY
18/04/2019

SUR LA ROUTE DE MADISON – Épisode 1 : J’irai tweeter chez Accuray à Madison – États-Unis – #JTCVACCURAY

SUR LA ROUTE DE MADISON #JTCVACCURAY

Épisode 1 : J’irai tweeter chez Accuray à Madison – États-Unis

 

Il y a quelques temps je me suis rendu dans le Wisconsin aux États-Unis à la rencontre des équipes d’Accuray, acteur innovant du domaine de la radiothérapie de haute précision.

Au programme, visite de l’usine, découverte des modules de formation et de nombreuses rencontres avec les équipes qui travaillent sur place pour faire de cette société l’une des plus innovantes dans la lutte contre le cancer.

En parallèle de  l’ESTRO38, le Congrès Européen de Radiothérapie et d’Oncologie qui s’est tenu du 26 au 30 avril 2019 à Milan, j’ai le plaisir de partager avec vous ces rencontres et ces échanges avec une entreprise et des équipes qui sont à la fois acteurs de santé mais aussi au carrefour du software, du hardware et de l’équipement médical pour lutter contre le cancer.

L’année dernière, j’avais eu l’opportunité de me rendre à l’ESTRO37 à Barcelone pour vivre ce congrès au côté des équipes Accuray et partager avec eux (et avec vous) leur démarche « patient-first » extrêmement innovante sur ce type de congrès.

En effet pour la première fois un acteur de la radiothérapie s’est rendu sur un congrès sans aucune machine mais avec un film holographique racontant le vécu du patient dans sa lutte contre le cancer.

C’est lors de ce congrès à Barcelone que l’idée d’aller rencontrer les équipes Accuray au siège aux États-Unis est née avec l’envie de voir comment sont assemblées ces machines, mais aussi de comprendre comment les ingénieurs conçoivent des innovations aussi complexes pour lutter contre le cancer.

J’ai eu ainsi l’occasion de rencontrer ceux qui sont en charge de former les utilisateurs et les ingénieurs de maintenance mais aussi de comprendre ce qu’est une supply-chain qui garantit une disponibilité maximale des pièces afin qu’aucun patient ne voie son traitement interrompu.

Huit interviews vidéos que vous retrouverez sur ma chaîne YouTube et mon fil Twitter mais aussi à travers les trois épisodes de ce « J’irai tweeter chez vous » spécial Accuray à Madison.

Dans ce premier épisode, je vais vous partager mes échanges avec Rock Mackie, co-fondateur de la société et de la machine TomoTherapy et Birgit Fleurent, Chief Marketing Officer chez Accuray.

 

ROCK MACKIE : la physique médicale au service de la lutte contre le cancer

 

Rock Mackie – J’irai tweeter chez vous – Accuray – Madison

Rock Mackie est un physicien médical mais il est aussi, et surtout, un sérial-entrepreneur.

 

La physique médicale est une branche de la physique appliquée qui regroupe les applications de la physique en médecine. Elle concerne essentiellement les champs de la radiothérapie, de l’imagerie médicale, de la médecine nucléaire et de la radioprotection.

 

Il se trouve que l’Université de Madison, Wisconsin, dispose de l’un des programmes le plus importants et le plus ancien au monde dans le domaine. Une chance pour Rock Mackie qui y enseignait et qui disposait ainsi de collègues et d’étudiants pour faire avancer ses idées.

 

Ainsi lorsque qu’à la fin des années 90, il imagine coupler un scanner avec un accélérateur de particules miniaturisé qui tourne autour du patient « de façon hélicoïdale » pendant que la table sur laquelle il est allongé se déplace à l’intérieur du tunnel… la TomoTherapy est inventée et donnera lieu à la création d’une entreprise éponyme en 1997 qui sera ensuite acquise par Accuray en 2011.

 

Lors de cette interview, nous avons abordé pas mal de sujets ensemble et notamment une anecdote assez personnelle, puisque Rock Mackie a été diagnostiqué en 2007 d’un cancer de la prostate.

Pour traiter ce cancer plutôt agressif, Rock Mackie a conçu lui-même son plan de radiation et la façon dont il allait être traité. Et cela a bien marché.

 

Nous avons échangé aussi sur la esanté, sur la nécessaire collaboration entre ingénieurs et médecins pour innover en santé et sur la place de la synchronisation dans les traitements par radiothérapie… une interview passionnante avec un « sacré Monsieur ».

BIRGIT FLEURENT : « « Patient-first » est dans notre ADN » 

Birgit Fleurent – CMO – Accuray – J’irai tweeter chez vous

 

Birgit Fleurent, Chief Marketing Officer chez Accuray, est une femme engagée.

 

Engagée dans la santé, secteur dans lequel elle travaille depuis plus de 35 ans dont les 5 dernières années passées chez Accuray.

Engagée pour la diversité qu’elle défend et promeut au sein de l’entreprise et de ses activités au quotidien.

Enfin engagée pour les patients qui sont traités par les systèmes Accuray à travers cette démarche « patient-first » qu’elle partage avec l’ensemble des équipes de l’entreprise.

 

Lors de notre entretien, elle me rappelle qu’Accuray est une entreprise jeune, créée en 1990 avec l’idée de John Adler, un neurochirurgien de l’Université de Stanford en Californie, d’utiliser un bras robotisé pour les traitements de radiothérapie. Idée qui permettra de traiter un premier patient en 1994.

L’entreprise a connu une deuxième étape importante avec l’acquisition de TomoTherapy, l’entreprise de Rock Mackie, en 2011.

Deux innovations majeures qui sont au cœur du développement de l’entreprise qui ne cesse d’innover pour gagner en précision et en efficacité.

 

Depuis plusieurs années, c’est la plateforme de synchronisation des mouvements du robot de radiothérapie qui fait l’objet de toutes les attentions.

En effet, certaines lésions situées dans le thorax ou l’abdomen sont mobiles du fait des mouvements respiratoires du patient et au cours des cycles respiratoires, la lésion subit à la fois des mouvements spatiaux mais aussi des déformations qui rendent la précision des traitements difficile.

 

D’où l’importance de mettre au point une plateforme pour suivre les mouvements de la tumeur et corriger en temps réel les faisceaux de radiation pour ainsi gagner en précision lors des traitements.

Vous en comprendrez le principe grâce à cette vidéo.

 

 

Aujourd’hui les machines Accuray (le robot de radiothérapie de haute précision et la radiothérapie à modulation d’intensité guidée par l’imagerie) disposent de cette plateforme de synchronisation des mouvements qui rend les traitements encore plus efficaces et plus confortables pour les patients.

Cette fonctionnalité a été lancée pour le système Radixact d’Accuray lors du congrès ESTRO38 de Milan sur le stand Accuray et lors du symposium Accuray organisé lors du congrès.

Une plateforme qui vient se rajouter à des machines extrêmement complexes, fruits de la rencontre entre le monde de la santé et le monde l’ingénierie.

À suivre : Épisode 2 : Accuray, des ingénieurs au service de la santé.

 

Lionel REICHARDT – Le Pharmageek

Post réalisé en partenariat avec Accuray