À LA RENCONTRE D’UPSA, UNE ENTREPRISE EN PLEINE EFFERVESCENCE #UPSAmadeInAgen
29/03/2018
À Agen avec UPSA : 1 + 1 = 3
30/04/2018

Patient et innovations au cœur du congrès annuel de radiothérapie #ESTRO37

Patient et innovations au cœur du congrès annuel de radiothérapie #ESTRO37

Ce week-end, je serais à Barcelone pour assister au 37ème congrès de l’ESTRO, le congrès de la société européenne de radiothérapie et d’oncologie. (à suivre sur #ESTRO37)

Invité par la société Accuray, acteur du secteur, j’irai à la rencontre de leurs équipes et des oncologues radiothérapeutes venus de toute l’Europe pour faire le point sur une spécialité qui depuis la découverte des rayons X en 1895 a connu de nombreux progrès.

La radiothérapie est, avec la chirurgie et la chimiothérapie, le traitement le plus fréquent des cancers et peut entraîner dans certains cas une rémission à elle seule. Elle peut être utilisée seule ou associée à la chirurgie et à la chimiothérapie. Ses indications sont liées au type de la tumeur, à sa localisation, à son stade et à l’état général du patient.

Elle est utilisée chez plus de la moitié des patients ayant un cancer et c’est une spécialité médicale à part entière.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver depuis quelques jours les chiffres clés de la radiothérapie en France via le compte twitter de Accuray : @accuray_fr.

Depuis sa création en 1979 et la tenue de son premier congrès en 1982, l’ESTRO est l’occasion de faire le point sur cette discipline transversale au cœur de la prise en charge des patients atteints de cancer et qui est très impactée par les évolutions technologiques comme l’IA, la robotique ou l’informatique.

L’occasion aussi pour la société Accuray de présenter ses innovations et sa démarche « patient-first » de manière très originale et intéressante.

 

L’ONCO-RADIOTHÉRAPHIE, UNE SPÉCIALITÉ À PART ENTIÈRE

 

Après nous avoir fait vivre l’exposition « Rayons X : une autre image de la Grande Guerre », la conférence « Victor Despeignes : pionnier de la radiothérapie » ou la visite de l’exposition Marie Curie au Panthéon pour la journée de la Femme le 8 mars dernier, Accuray a lancé depuis quelques jours une série sur les chiffres clés de la radiothérapie en France.

Des vignettes sont à retrouver sur Twitter avec le mot-dièse #DataRadiothérapie.

On apprend ainsi qu’il y a un peu plus de 600 radiophysiciens (radiothérapeutes ou onco-radiothérapeutes) en France.

Leur présence dans les centres de radiothérapie a été rendue obligatoire par un arrêté de novembre 2004 et leur profession sous le terme de « physicien médical » récemment reconnu.

Cette mesure rejoint un des objectifs du plan cancer 2014-2019 qui est de reconnaître pleinement la profession de « radio-physicien » en tant que profession de santé.

Toutes ces mesures ont pour but de permettre le développement d’une profession essentielle dans la prise en charge des patients atteints de cancer et qui, il y a une dizaine d’années, manquait de ressources.

Exemple d’article dans le Figaro Santé 2009

 

C’est aussi pour cela que l’ESTRO a été fondée en 1979.

 

L’ESTRO TOUTE UNE HISTOIRE

Si aujourd’hui l’oncologie-radiothérapie est une spécialité médicale reconnue et qui attire les futurs médecins… Ce n’était pas le cas dans les années 70.

En effet, à cette époque, la radiothérapie n’était pas une spécialité à part entière mais juste une branche de la radiologie.

Le diagnostic primait alors sur le traitement et les médecins n’étaient pas encouragés à développer une expertise en radiothérapie puisque l’espoir reposait alors surtout sur l’arrivée de nouvelles molécules développées dans le cancer pour vaincre la maladie.

L’amélioration des technologies d’imagerie et le développement de l’informatique ont ensuite permis de gagner en précision sur les dosages et l’exposition aux rayons et la radio-oncologie s’est structurée.

La radiothérapie a montré aussi son intérêt seule ou combinée à d’autres traitement sur grand nombre de cancers.

À tel point qu’aujourd’hui plus d’un patient sur deux atteint de cancer en bénéficie.1

En 1979, la « Société de Radiothérapie » devient l’ESTRO : European SocieTy for RADIOTHERAPY and ONCOLOGY.

L’ESTRO tient son premier congrès annuel à Londres en 1982 avec 530 participants.

Ils seront 1 700 en 1999 et plus de 3 000 aujourd’hui attirés par des contenus scientifiques de haut niveau.

C’est donc LE rendez-vous annuel des spécialistes de la radiothérapie en Europe.

C’est aussi l’occasion pour Accuray de rencontrer les utilisateurs de leurs dispositifs médicaux, de présenter les dernières publications scientifiques les concernant et de former les professionnels de santé sur leurs équipements.

 

ACCURAY : L’INNOVATION ET LE PATIENT AU CŒUR DE SON APPROCHE #AccurayPatientFirst

 

Un jour, je vous raconterai plus en détail l’histoire d’Accuray, société née en Californie il y a presque 30 ans.

Depuis sa création, Accuray développe des systèmes de radiothérapie mêlant accélérateurs de particules, robotique et intelligence artificielle.

Son objectif : traiter de façon la plus précise possible les tumeurs cancéreuses tout en épargnant les tissus sains environnants.

Pour ce 37ème congrès, les équipes Accuray ont décidé d’aller encore plus loin dans l’innovation en ne transportant pas de machines comme elles avaient l’habitude de le faire chaque année, mais en mettant en place un hologramme.

Autour de cet hologramme, toute une histoire a été développée pour illustrer la découverte et le traitement de la maladie pour le patient.

C’est cette présentation appelée « viRTual – Where Art meets Science » que j’aurai l’honneur de vous présenter. (à suivre sur #viRTual)


J’irai aussi à la rencontre des équipes de la société et des professionnels de santé présents pour échanger sur ces évolutions dans le monde de la radiothérapie.

Si le sujet vous intéresse n’hésitez pas à lire et regarder ma rencontre avec le Dr Xavier MIRABEL, oncologue et radiothérapeute au Centre Oscar Lambret de Lille qui a été relayée sur le « #MoiPatient Spécial Cancer » mis en place en partenariat avec Accuray.

 

À suivre… #ESTRO37.

 

 

Digitalement vôtre

Lionel REICHARDT / Le Pharmageek

Post réalisé en partenariat avec Accuray

1 – INCa – 20 Décembre 2017, « La radiothérapie », consultable sur : http://lesdonnees.ecancer.fr/Themes/Soins/La-radiotherapie