GO, GO…POKEMON GO ! #hcsmeufr
05/08/2016
POKEMON GO : INGRESS, LE PRECURSEUR #hcsmeufr
16/08/2016

DERRIERE POKEMON GO…ENCORE GOOGLE ! #hcsmeufr

GO, GO…POKEMON GO!

1/4 – DERRIERE POKEMON GO…ENCORE GOOGLE !

 

Les actionnaires de NINTENDO se frottaient les mains.

Les premiers résultats du lancement de POKEMON GO ont rapidement fait monter l’action de NINTENDO à la bourse de TOKYO : + 120% entre le 6 juillet et son cours le plus haut le 19 juillet… on parle de milliards d’euros !

POKEMON GO PHARMAGEEK ESANTE 5

Après une hausse de 120% l’action Nintendo dévisse…

Il faut dire que l’inventeur des POKEMON (et de Super Mario et Princesse Zelda) n’avait plus beaucoup fait parler de lui depuis les lancements de la 3DS (2011) et de la WIIU (2012) qui ne devraient pas être remplacées avant 2017.

POKEMON est l’une de ses marques phare dont il vient de fêter les 20 ans en annonçant près de 220 millions de jeux vendus et 21 milliards de cartes.

Alors ce réveil boursier a été d’abord bien accueilli avant de dépasser complètement NINTENDO face à l’ampleur du phénomène.

Nintendo-logo-red

A tel point que la société a rappelé le 22 juillet, lors du lancement au Japon, que POKEMON GO ne lui appartenait pas mais avait été développé par NIANTIC, une ex-startup californienne issue de GOOGLE/Alphabet.

La bourse a tout de suite réagi faisant dévisser le cours et obligeant la bourse de TOKYO a suspendre le titre pour limiter les dégâts… 6 milliards d’euros envolés en quelques heures

 

En attendant POKEMON GO annonce déjà un revenu de plus de 160 millions de $ à peine un mois après son lancement…une manne pour Google mais pas pour NINTENDO, même si ses ventes de jeux pour consoles profitent du phénomène aussi.

 

NINTENDO ne posséderait que 13% des actions de NIANTIC en direct le reste étant détenu par The Pokemon COMPANY (société qui gère la franchise Pokemon et dont NINTENDO est actionnaire à 32%) et Alphabet…nos amis GOOGLE.

POKEMON GO PHARMAGEEK ESANTE 6

Déjà 160 millions de dollars d’achats intégrés pour POKEMON GO

 

Hé oui… POKEMON GO c’est Google.

Son CEO et fondateur, John Hanke, est un ancien de Google ayant fait partie des équipes qui ont mis en place Google Earth et Google Maps….et beaucoup des membres de NIANTIC sont des ex-Google.

Pas étonnant que la géolocalisation n’ait pas de secret pour eux.

Rappelez vous dans le post précédent je parlait de ce poisson d’avril lancé en 2014 par Google sur la recherche de Pokemon via Google Maps par les employés Google…

N’allez pas chercher plus loin… c’est dans les cartons depuis un bout de temps.

GEOLOCALISATION.

Le mot est lâché, il s’agit d’un module essentiel dans POKEMON GO.

Essentiel mais pas le seul.

Entrent en jeu aussi la GAMIFICATION, la SOCIABILISATION, la REALITE AUGMENTEE et l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE… convergence des technologies et des usages pour créer une expérience unique et un modèle économique potentiel… comme cela devrait être dans la esanté.

Comment Google et NIANTIC en sont arrivés à une telle maîtrise de ces technologies ? Ils avaient déjà lancer un premier module – INGRESS – avec lequel ils ont beaucoup appris notamment sur les modèles économiques possibles.

A lire dans le prochain post : « POKEMON GO : INGRESS LE PRECURSEUR »..

Digitalement vôtre

 

Lionel REICHARDT – Le Pharmageek.