#Gimra2016 « c’était très agréable de pouvoir échanger avec nos pairs dans une région telle que la région Auvergne », Eric Dessertenne, responsable du business développement chez Biocorp
12/12/2016
#Gimra2016 « ici nous avons pu voir, tester, apprendre, tout ce qu’il y avait comme opportunités dans la direction de la santé et de bien-être animal qui est une attente sociétale extrêmement forte », Jean-Louis Hunault, Président du SIMV
15/12/2016

« #MoiPatient, je voudrais que les hôpitaux soient informatisés », Catherine de Rohan Chabot

MoiPatient… Alors que la santé est l’une des préoccupations majeures des français, elle semble pour autant oubliée dans les campagnes électorales de nos présidentiables de 2017…

Avec #MoiPatient, reprenant l’anaphore de François Hollande en 2012 « Moi Président »,  nous donnons la parole au patient que nous sommes tous…

Catherine de Rohan Chabot, consultante communication, partage avec nous sa vision du #MoiPatient.

 » Moi patient, j’ai deux choses qui sont dans l’esprit là en ce moment. La première c’est que j’aimerais avoir davantage d’informations pour choisir mes médecins, mes kinés, en fait tous mes professionnels de santé parce que c’est un foisonnement et je pense qu’il faudrait absolument que les gens soient formés pour pouvoir, sur les réseaux sociaux et sur internet, trouver les bonnes informations. Celles que les gens qui sont introduits dans ce milieu ont et qui nous permettent finalement d’être très bien soignés et pour pas trop cher. Puisque finalement on peut payer 200 euros de consultation pour être mal soigné et payer 23 euros de consultation et être très bien soigné. Autre chose qui me tient aussi à cœur c’est l’organisation des hôpitaux parce que je comprends ces pauvres infirmières qui disent qu’il faut davantage d’effectifs, mais je constate que finalement elles passent leur temps à faire un travail qui ne relève pas finalement de leurs compétences comme de transporter des dossiers, tout ça parce que certains médecins ne veulent pas informatiser leurs dossiers parce qu’ils veulent garder l’information pour eux. Moi j’ai eu une expérience dans un hôpital que je ne nommerai pas où tout était encore au crayon papier. Les infirmières passaient leur temps à trimballer des dossiers de dix kilos. Enfin voilà, moi patient je voudrais que les hôpitaux soient informatisés, que les gens concernés aient accès à l’information et que les infirmières puissent se consacrer aux patients et pas à tout ce travail administratif.  »

Si vous aussi vous souhaitez partager votre #MoiPatient, envoyez-nous votre vidéo ou prenez contact avec nous pour la réalisez sur notre plateau : lionel(at)reichardtonline.com en précisant bien en objet #MoiPatient.