Epatients en Europe : le réveil de la Force
27/10/2015
Janssen Open Innovation Strategy
OPEN INNOVATION AT JANSSEN : “Nobody can solve today’s major healthcare problems alone”
06/11/2015

JOURNEE MONDIALE DE L’AVC : maintenant vous êtes prévenus !

AVC « Le vrai danger ne prévient pas toujours !

AVC « Le vrai danger ne prévient pas toujours !

JOURNEE MONDIALE DE L’AVC : maintenant vous êtes prévenus !

 

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale contre l’AVC… L’Accident Vasculaire Cérébral.

Qui ne connaît pas quelqu’un autour de soi, un ami, un parent, un collègue qui a déjà eu un AVC ?

En effet, 64% des Français connaissent dans leur entourage au moins une personne ayant déjà eu un AVC. (1)

Alors, on pourrait se demander pourquoi faut il encore déployer une campagne de sensibilisation auprès du Grand Public ?

Les dernières données en France sont plus que « parlantes » :

  • 1 AVC a lieu toutes les 4 minutes en France
  • 130 000 personnes en sont victimes tous les ans
  • 62 000 personnes décèdent d’un AVC chaque année
  • 30 à 40% des patients auront une récidive dans les 5 ans suivant le premier AVC
  • 550 000 personnes vivent avec des séquelles.

J’ai aussi découvert ces données épidémiologiques dramatiques ; l’AVC est :

  • 1ère cause d’handicap physique chez l’adulte,
  • 1ère cause de mortalité chez la femme,
  • 3ème cause de mortalité en France, après les maladies cardio vasculaires et les cancers !

Pour lutter contre les conséquences terribles des AVC, les laboratoires BAYER HealthCare s’engagent pour la quatrième année consécutive à travers leur campagne « AVC, vite le 15 » qui se décline aussi bien online que offline.

Des messages simples, des contenus qui changent chaque année et surtout un même réflexe

« AVC = VITE LE 15 ».

Le clip réalisé par Bayer pour relayer le message est particulièrement réussi et je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux pour faire en sorte que le plus de monde possible ait le bon réflexe en cas d’AVC.

En cas d’AVC, chaque minute compte et plus rapide est la prise en charge, meilleur est le pronostic de survie sans séquelle du patient.

Cette année, une nouvelle vidéo est mise en place par BAYER Healthcare pour insister sur le message de cette campagne :

 

AVC : Le vrai danger ne prévient pas toujours !

AVC : Le vrai danger ne prévient pas toujours !

 

Cette année, la Fédération Nationale France AVC, la Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV) et la Fondation Cœur et Artères, en partenariat avec Bayer HealthCare, lancent une nouvelle campagne d’information sur l’AVC : « Le vrai danger ne prévient pas toujours ! ».

 

L’AVC est soudain, brutal : il ne prévient pas !

Il n’y a pas si longtemps, les médecins parlaient encore d’ « Attaque Vasculaire Cérébrale » pour évoquer un Accident Vasculaire Cérébral, ce qui traduit bien le caractère brutal et violent de cette pathologie.

Le message fort de cette nouvelle campagne de sensibilisation est totalement dans l’esprit de cette urgence, de cette violence …

« Le vrai danger ne prévient pas toujours »

Le vrai danger ne prévient pas toujours

Le vrai danger ne prévient pas toujours

Cette campagne se décline sous forme d’une affiche chez les professionnels de santé, d’une plaquette informative téléchargeable gratuitement sur le site www.avcvitele15.com (lien),  et d’une vidéo diffusée sur le même site et sur la chaîne Youtube de Bayer Healthcare :

 

Mme Françoise BENON, Présidente nationale de la fédération FRANCE AVC, insiste sur la notion de prévention mise en avant dans la campagne.

«  1 Français sur 2 ne connaît pas les signes de l’AVC et 30% ignorent l’urgence de prévenir les secours en appelant le 15. C’est dramatique ! D’où l’importance de communiquer encore et toujours sur les facteurs de risque, les signes d’alerte de l’AVC et sur l’importance de composer le 15 pour que cela devienne un automatisme ».

 

Françoise BENON, Présidente nationale de la fédération FRANCE AVC

Françoise BENON, Présidente nationale de la fédération FRANCE AVC

 

D’où l’importance de communiquer sur l’AVC largement et auprès de tous !

AVC : des signes annonciateurs et une récidive à éviter

Un AVC frappe un Français toutes les 4 minutes et risque de se reproduire chez 30% à 40% des patients dans les 5 ans suivant le premier AVC… La prise en charge rapide pendant et après l’AVC est alors essentielle.

Dans cette vidéo ci-dessous, le Dr François Rouanet, neurologue au C.H.U. de Bordeaux nous rappelle les 3 signes annonciateurs d’un AVC :

  • paralysie du visage, déviation de la bouche
  • inertie, faiblesse ou paralysie d’un membre
  • trouble de la parole, difficulté à s’exprimer.

Car, dès l’apparition de l’un de ces symptômes, chaque minute compte, et il ne faut pas hésiter à recourir aux urgences !

Dr François Rouanet, neurologue au C.H.U. de Bordeaux

Dr François Rouanet, neurologue au C.H.U. de Bordeaux

 

« Des traitements existent pour essayer de déboucher l’artère du cerveau mais avec des délais de mise en route très courts, 6 heures au maximum », alerte le Dr Rouanet.

D’ailleurs, il se veut rassurant, car c’est une bonne nouvelle, le taux de survie à un AVC progresse !

Cela résulte, très certainement, d’une plus grande rapidité d’alerte, des traitements curatifs et préventifs plus performants, et aussi d’une meilleure organisation des équipes de secours.

AVC Vite le 15!

AVC Vite le 15!

Même si cela paraît évident, il faut que le patient ne néglige en aucun cas le traitement prescrit, en post-AVC, pour ne pas subir ces fameuses récidives (pour rappel 30 à 40%).

Tout AVC n’est pas forcément mortel, mais il pourra être suivi de séquelles importantes pour les personnes atteintes, surtout si l’on n’a pas pu intervenir rapidement :

  • 34% des malades ne peuvent marcher sans assistance
  • 25% présentent un handicap léger à modéré.

Alors, c’est l’affaire de tous et de chacun d’être vigilant et de bien connaître les symptômes et réflexes à avoir en cas d’AVC.

Dans ce but, le relai par les réseaux sociaux et le web est essentiel.

 

La e-santé dans la lutte contre les AVC

Le site internet AVCvitele15.com (lien) qui a été mis en place depuis plusieurs années, permet de nous sensibiliser à cette notion d’urgence et sur la conduite à tenir en cas d’AVC.

AVC Vite le 15!

AVC Vite le 15!

Ce site propose un dessin animé, pédagogique, qui traite de façon décalée et aussi, en musique, de la notion de repérer les sites précurseurs de l’AVC .

Cette vidéo avec la chanson « Vite, Appelle Vite ! » est typiquement une vidéo « virale » sur internet, afin de favoriser de nombreux partages sur les réseaux sociaux.

Et je dois l’avouer, c’est très réussi.

AVCvitele15.com

AVCvitele15.com

De même, vous trouverez sur le site un « serious game » (jeu sérieux), « 4h30 chrono » qui va permettre de se « mettre en situation » pour s’entrainer au diagnostic et assimiler la conduite à tenir en cas d’AVC.

 

Serious Game AVC Prévention

Serious Game AVC Prévention

D’autres initiatives arrivent…

Par exemple, Samsung est en train de développer un capteur intracrânien pour prévenir, au travers de son SmartPhone des premiers signes d’un AVC (an Early Detection Sensor and Algorithm Package ou EDSAP) .

En effet, le détecteur mettra 60 secondes pour prévenir directement les secours au lieu des 15 minutes couramment observées.

Le device est à l’heure actuelle un peu « lourd », mais il est déjà envisagé une version avec des Google glass !

Développement Samsung

Développement Samsung

Ou alors aussi l’usage de drones pour apporter plus rapidement des kits de premiers secours au plus près des patients, voire à terme, transporter le patient plus rapidement aux urgences.

 

L’AVC est donc une pathologie imprévisible, violente, dangereuse, aux conséquences redoutables qui survient toutes les 4 minutes en moyenne en France.

Nous pouvons tous faire quelque chose puisque le temps de prise en charge est déterminant pour assurer au patient une survie dans les meilleures conditions.

L’AVC ne prévient pas, mais les signes révélateurs peuvent et doivent être répétés :

  • paralysie du visage, déviation de la bouche
  • inertie, faiblesse ou paralysie d’un membre
  • trouble de la parole, difficulté à s’exprimer.

Un seul réflexe alors :

« VITE, LE 15 ! »

Vous voilà prévenus ! Faites passer le message…

Digitalement vôtre

Lionel REICHARDT / Le Pharmageek

Post réalisé en partenariat avec Capital Image et Bayer Healthcare

 

(1) Etude Ifop/Bayer « Les Français et les accidents vasculaires cérébraux ». Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Du 11 au 13 septembre 2013

Del
Del