L’arrêt du tabac : une affaire de pro !
30/05/2017
Ca bouge dans la SEP avec le programme OnStEPs lancé par le laboratoire MERCK
26/06/2017

Quelle dose de digital prescrire pour encourager l’exercice physique dans la sclérose en plaques ? #SEPbyStEPs

Alors que vient d’être publié le rapport 2017 de l’ ‘’Etat de santé de la Population en France’’ qui dresse un état des lieux de l’évolution de notre santé, la question se pose de plus en plus de la place de l’exercice physique pour prévenir et enrayer le développement des maladies cardiovasculaires ou aider les patients atteints d’affections longue durée (ALD).

Le « Sport sur ordonnance », comme il est communément appelé, peut même être prescrit depuis le 1er mars 2017 aux patients soignés pour une ALD. Un dispositif spécifique est mis en place avec des ordonnances types et des listes de formateurs/éducateurs spécialisés. Faut-il encore que chacun (patient et soignant) se sente suffisamment formé et informé sur cette possibilité…

En ce 31 mai, journée mondiale de lutte contre la sclérose en plaques (SEP), le laboratoire MERCK lance une initiative « ON-STEPS » pour permettre à chaque patient d’être son propre coach et, selon son niveau, de pratiquer des exercices physiques simples et sans matériel particulier.

Un site http://www.on-steps.fr/ sera lancé lors d’une soirée avec des patients, des soignants et des experts du digital santé sur le thème « Quelle dose de digital prescrire pour encourager l’exercice physique dans la SEP ? »

Cette soirée fait suite à un mois consacré à faire « Le tour de la SEP », un tour de France à la rencontre des patients, soignants, chercheurs, éducateurs sportifs autour du thème : « SEP, sport et bien-être ».

Ce tour de la SEP a été relayé sur le site http://www.sepbysteps.com/ et sur les réseaux sociaux avec le #SEPbyStEPs.

 

Retour en images avant de suivre la soirée sur le #SEPbyStEPs …

Le tour de la SEP : faire le tour de la question sur « exercices physiques et SEP »

Pendant longtemps les médecins déconseillaient la pratique d’exercices physiques aux patients atteints de SEP. Considéré comme un surmenage générateur d’une fatigue inutile, l’exercice physique était alors proscrit. Des études récentes ont remis en cause ce dogme et il est aujourd’hui recommandé de pratiquer l’exercice physique dans la SEP. Certes une activité sans danger et pas de compétition, mais cela laisse place à de nombreuses possibilités pour une activité modérée et adaptée au niveau individuel de chacun.

C’est ce qu’explique bien le Docteur Cécile DONZE, chef de service Médecine physique et réadaptation fonctionnelle à l’Hôpital Saint Philibert de Lomme, Lille, dans la vidéo ci-après.

 

 

Le Dr DONZE interviendra lors de cette soirée dédiée à l’exercice physique dans la SEP, organisée à l’occasion de la journée mondiale contre la maladie.

Autre intervenant à l’occasion de cette soirée : Sébastien KÜBLER – Président de l’association SEP’ossible – Patient-Expert LFSEP, ancien rugbyman de haut niveau, diagnostiqué SEP à l’âge de 17 ans.

Sébastien KUBLER a trouvé dans le sport une aide pour retrouver ses capacités, un moyen d’écouter son corps et d’apprendre à vivre avec lui.

Un témoignage fort et positif à retrouver dans l’interview donnée début mai 2017.

Sébastien s’est investi dans le projet SEPbyStEPs pour partager son expérience et désormais son expertise, puisqu’il est désormais patient expert auprès de la LFSEP, Ligue Française contre la Sclérose en Plaques.

 

On-StEPsTM : une plateforme pour accompagner les patients SEP dans la pratique d’exercices physiques

 

Si tout le monde s’accorde désormais sur l’importance de la pratique d’exercices physiques dans les maladies chroniques en général et dans la SEP en particulier, il faut désormais accompagner soignants et patients dans cette voie.

Pour les soignants, il y a des initiatives comme celle de l’IRBMS, Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé, premier centre régional de médecine du sport créé en 1979, qui propose des MOOC pour les professionnels de santé afin de se former sur ces questions ainsi que des formations en présentiel.

 

Pour les patients, le laboratoire MERCK a déjà mis en place plusieurs initiatives, mais avec « On-StEPsTM» le laboratoire MERCK veut s’inscrire dans une approche personnalisée de la pratique physique et adaptée à la situation individuelle de chacun.

 

Pour ce faire, il a fait appel à huit experts, associations de patients, professionnels de santé et professionnels du sport comme Marc-Alexandre Guyot, enseignant en activité physique adaptée à l’hôpital Saint Philibert de Lomme, Lille, qui a construit des exercices physiques sur mesure pour les patients atteints de SEP.

 

L’important c’est que chacun puisse pratiquer, y compris de chez lui et sans matériel, des exercices physiques adaptés à sa performance physique individuelle.

 

Un site et des exercices qui nous seront présentés par MERCK et Marc Alexandre Guyot qui sera présent pour cette soirée dédiée au digital et à l’exercice physique dans la SEP.

Pour ma part, j’essayerai de mettre en perspective l’évolution sur ces 10 dernières années de la place du digital pour accompagner l’exercice physique. Démarré avec Nike + en 2006, ce mouvement s’accélère avec l’explosion des objets connectés et des applications dédiées comme Freeletics…, mais si la place dans le sport/fitness est évidente, qu’en est-il dans l’accompagnement des patients et la prévention ou la gestion des maladies chroniques ?

Une soirée à suivre sur le #SEPbyStEPs

en cette journée mondiale de lutte contre la sclérose en plaques !

 

Digitalement vôtre

Lionel REICHARDT alias le Pharmageek

Post réalisé en partenariat avec Merck et Capital Image