« #MoiPatient, je pense que ce qui est important que l’on puisse avoir accès à tous les produits extraordinaire qui sortent dans les maladies graves », Danielle Villedieu, Responsable Développement pôle santé Interaction Healthcare.
26/11/2016
« #MoiPatient bébé, je voudrais qu’il n’y ait plus d’errance de diagnostic sur les maladies du foie », Camille Thérond-Charles
30/11/2016

« #MoiPatient, j’aimerais avoir des objets connectés qui me connectent aux soins », Gérald Kierzek , médecin urgentiste

MoiPatient… Alors que la santé est l’une des préoccupations majeures des français, elle semble pour autant oubliée dans les campagnes électorales de nos présidentiables de 2017…

Avec #MoiPatient, reprenant l’anaphore de François Hollande en 2012 « Moi Président »,  nous donnons la parole au patient que nous sommes tous…

Gérald Kierzek , médecin urgentiste, partage avec nous sa vision du #MoiPatient.

« Moi patient, j’aimerais que l’on arrête de taper sur mon médecin ou mon infirmière, mon kiné, mon pharmacien, mon professionnel de santé. Moi patient, j’aimerais que l’on arrête de nous diviser avec mon professionnel de santé parce que mon professionnel de santé est mon allié. Moi patient qui consulte à l’hôpital public, j’aimerais voir des professionnels, des aides-soignants, des infirmières, qui soient là pour m’aider quand j’appuie sur une sonnette, quand j’arrive aux urgences, quand j’ai besoin d’un traitement. Moi patient,  j’aimerais qu’on arrête de me foutre dehors sous prétexte du virage ambulatoire : si j’ai besoin de rester à l’hôpital il faut que je puisse rester à l’hôpital. Moi patient, j’aimerais avoir des soignants en face de moi et pas des sous-directeurs parce que le sous-directeur il est bien pour organiser un certain nombre de choses mais moi patient j’ai pas besoin d’avoir 15 sous-directeur, par contre moi patient j’ai besoin d’avoir 15 infirmières, avec des aides-soignants, avec des médecins. Moi patient, j’aimerais avoir des objets connectés, des objets connectés qui me connectent aux soins. Pas qui me déconnectent du soin ou qui m’éloigne d’un professionnel. Moi patient, j’ai pas envie d’avoir un robot. Moi patient, j’ai envie d’avoir un professionnel de santé assisté d’un robot. Mais moi patient, j’ai envie d’avoir des objets connectés mais pour plus d’humanité, comme certains sondages commencent à percer dans ce sens-là. Moi patient, j’aimerais qu’on arrête de faire des économies sur mon dos parce que moi patient ce que je veux c’est être soigné et j’ai besoin de mon professionnel de santé. Et moi patient, je serai patient heureux si mon professionnel de santé un professionnel de santé heureux aussi. »

Si vous aussi vous souhaitez partager votre #MoiPatient, envoyez-nous votre vidéo ou prenez contact avec nous pour la réalisez sur notre plateau : lionel(atreichardtonline.com) en précisant bien en objet #MoiPatient