« #MoiPatient, j’aimerais une meilleure coordination entre les différents acteurs du système de soins », Céline Sportisse, Consultante Blogueuse pour « Santé Numérique » #hcsmeufr
23/11/2016
« #MoiPatient, je rêverais que les enfants malades soient reconnus comme des adultes en devenir avec les moyens pour les guérir », Nathalie Bissot Campos, chargée de communication pour l’association Maladies Foie Enfants et consultante e-santé
26/11/2016

« #MoiPatient, je voudrais qu’on mette plus la santé dans le programme des candidats parce que l’on voit que les Français sont quand même extrêmement préoccupés par ce sujet, mais ce n’est visiblement pas du tout la priorité les politiques », Guillaume de Durat, patient

#MoiPatient… Alors que la santé est l’une des préoccupations majeures des français, elle semble pour autant oubliée dans les campagnes électorales de nos présidentiables de 2017…

Avec #MoiPatient, reprenant l’anaphore de François Hollande en 2012 « Moi Président »,  nous donnons la parole au patient que nous sommes tous…

Guillaume de Durat, patient , partage avec nous sa vision du #MoiPatient

« Moi patient, je voudrais que le système de santé reste le même et qu’on optimise ce qui existe déjà et qu’on lutte contre la fraude. Moi patient, je considère que on a droit à beaucoup de choses en France et je voudrais garder cet accès aux soins pour tous, quelles que soient les conditions de revenus et les ressources. Moi patient je souhaiterais un peu plus de compassion et de psychologie de la part des médecins. On a fait des progrès sur la douleur mais pas encore sur l’annonce des maladies qui sont difficiles. Moi Président, euh pardon, moi patient, je voudrais qu’on mette plus la santé dans le programme des candidats parce que l’on voit que les Français sont quand même extrêmement préoccupés par ce sujet, mais ce n’est visiblement pas du tout la priorité les politiques. Moi patient j’aimerais que l’on aide les aidants parce que, patient, je dois surtout m’occuper des autres avant de m’occuper moi-même et ce n’est pas facile. Moi patient, j’aimerais qu’on n’écrive pas n’importe quoi sur internet sur les maladies… Qu’il y ait un petit contrôle quand même pour ne pas que mes enfants puissent voir de je suis atteint et qu’ils s’inquiètent pour rien. Moi patient, je suis un citoyen comme les autres et je suis heureux d’être patient, je suis heureux de vivre, je vais me battre pour vivre et je reste patient citoyen. »

Si vous aussi vous souhaitez partager votre #MoiPatient, envoyez-nous votre vidéo ou prenez contact avec nous pour la réalisez sur notre plateau : lionel(atreichardtonline.com) en précisant bien en objet #MoiPatient