#Radioactivité et #santé : patients et professionnels de santé de mieux en mieux (in)formés.

Capture d’écran 2015-01-31 à 16.04.02
Il faut passer d’un système de soin à un système de santé
01/02/2015
Santé & Prévention : Big Mother plutôt que Big Brother.
25/02/2015
Montrer tout

#Radioactivité et #santé : patients et professionnels de santé de mieux en mieux (in)formés.

CHAINE RADIOACTIVITE ET SANTE

Nous sommes soumis en permanence à des rayons ionisants.

Le plus souvent ce sont des rayons d’origine naturelle mais parfois aussi ils proviennent de sources artificielles, principalement lors d’examens d’imagerie médicale.

Pour rappel, en 2012, ce sont près de 82 millions d’examens radiologiques qui ont été effectués et 44 % de la population française à bénéficié d’au moins un acte.

Toutes ces informations étaient bien expliquées dans le cadre de la campagne Radioactivité et santé que j’avais relayée fin 2014 à travers deux posts :

Par cette campagne, et pour la deuxième année consécutive, EDF et son Conseil Scientifique Santé et Energie (CSSE), a voulu sensibiliser le grand public sur les apports des rayonnements dans la santé.

Mais EDF souhaite aussi toucher les professionnels de santé afin de les aider à mieux appréhender les enjeux des rayonnements ionisants et favoriser le partage de bonnes pratiques.

C’est ainsi que les quelques 100 000 professionnels de santé inscrits sur le site EGORA.fr peuvent accéder à un espace dédié Rayonnements & santé et bénéficier ainsi d’un contenu spécifique pour s’informer, se former et répondre aux questions des patients.

EGORA RADIOACTVITE ET SANTE

Ils y trouvent des interviews d’experts, des publications mais aussi des infographies.

Les rayonnements ionisants en santé de mieux en mieux encadrés.

En 2013, La Haute Autorité de Santé (HAS), en partenariat avec l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a publié un guide d’analyse des pratiques dans les trois secteurs faisant usage des rayonnements ionisants : la radiologie, la médecine nucléaire et la radiothérapie.

Les grands principes sont repris dans ce schéma de la HAS.

HAS RADIOACTIVITE ET SANTE

 

L’objectif est de sécuriser le parcours patient.

En effet, si la radiologie conventionnelle a été découverte il y a plus de 100 ans, la médecine nucléaire n’est reconnue comme spécialité médicale que depuis une quarantaine d’année…

Cela nécessite de former et informer régulièrement tant les professionnels de santé que les patients.

C’est pour ça qu’en parallèle des deux campagnes « Radioactivité et santé » déjà menées, le Conseil Scientifique Santé et Energie d’EDF organise des conférences en régions auprès des professionnels de santé sur des thèmes comme « Rayonnements ionisants :« ce qu’il faut savoir » ou « L’utilisation médicale des rayonnements ionisants ».

Toutes ces présentations sont d’ailleurs disponibles sur slideshare.

Par ailleurs n’oubliez pas la chaine Radioactivitéetsanté.fr où sont disponibles l’ensemble des vidéos de la campagne ainsi que des interviews d’experts.

La dernière en date est l’interview du Pr Hubert DUCOU LE POINTE, Radiologue à l’hôpital Armand Trousseau, Paris sur le thème : « rayonnements ionisants en médecine : mieux informer les patients sur leurs bénéfices pour la santé ».

A regarder là :

CHAINE RADIOACTIVITE ET SANTE

Radio, télévision, presse, vidéo, site, infographies…une vraie campagne d’information multicanale de la part du CSSE d’EDF pour informer aussi bien les patients que les professionnels de santé.

Gageons que cela contribuera au développement des connaissances de chacun et à informer, voire rassurer, ceux qui en ont besoin.

Digitalement vôtre.

Le Pharmageek

Post réalisé en partenariat avec Capital Image et EDF