eSanté -LES CHRONIQUES DE LA SILICON VALLEY – CHAPITRE 5

boule-a-neige-oiseaux-pip-koziol
eSanté -LES CHRONIQUES DE LA SILICON VALLEY – CHAPITRE 4
14/06/2015
LEO PHARMA CORPORATE RESPONSABILITY
LEO PHARMA : un laboratoire pas comme les autres
15/06/2015
Montrer tout

eSanté -LES CHRONIQUES DE LA SILICON VALLEY – CHAPITRE 5

Capture d’écran 2015-06-14 à 13.56.56

eSanté – les chroniques de la Silicon Valley 

CHAPITRE 5 : la startup qui levait 500 millions de $…et qui en vaut 4 milliards !

5ème et dernière journée de cette learning Expedition esanté #lexpEsanté. (retrouvez le storify de cette journée là.)

On voit du « lourd » ce matin. Les deux premières entreprises que nous rencontrons ont levé sur le mois de mai 2015 plus de 520 millions de $ portant à plus de 600 millions les sommes qu’elles ont levées depuis 2014.

eSanté : des deals de plus en plus importants

J’étais intervenu il y a quelques semaines dans le cadre du lancement du concours startups de l’Université de la Esanté de Castres sur la question de l’écosystème de l’innovation en santé.

Dans cette présentation, je reprenais les données issues de l’incubateur RockHealth (dont de nombreuses startups vues cette semaine sont issues et que nous avions vu il y a deux ans lors de la première Lex).

Je m’interrogeai aussi sur l’année 2015 en me demandant si cela serait celle de la bulle ou plutôt celle de l’éclosion de vraies solutions et de « mega-deals ».

Nous verrons les données à fin juin, mais mon sentiment après une semaine à San Francisco irait plutôt vers la deuxième possibilité.

Les startups que nous rencontrons semblent à des « stages » beaucoup plus avancés et dans des écosystèmes plus solides pour valider et faire avancer leurs projets.

Les solutions sont de plus en plus ciblées, de plus en plus validées (FDA, HIPAA, assurances, institutions,..) et les business model beaucoup plus précis.

ZENEFITS ..des ressources humaines 2.0 à la disruption de l’assurance santé.

« We do something incredibly boring : insurance, benefits and the HR.. but we are here  today because you guys are looking for disruptive companies and we are going to mess stuff up for two major industries… »

Parker CONRAD Zenefits CEO -Zenefits | Disrupt NY 2013 Startup Battlefield Finals 

« Nous faisons quelques chose de terriblement ennuyeux : la couverture d’assurance et les ressources humaines..mais on est là aujourd’hui parce que vous cherchez des sociétés qui vont changer les choses et nous allons transformer deux industries majeures.. »

C’est ainsi que démarre l’intervention de Parker Conrad, le fondateur et CEO de Zenefits.

Parker Conrad, le fondateur et CEO de Zenefits

 

C’était en 2013, lors de la création de l’entreprise et depuis la société a fait son chemin. Elle serait valorisée à plus de 4.5 milliards de $ à peine 2 ans après sa création.

En 2014, elle lève 66 millions de $ et Zenefits est proclamée par Forbes « the hottest startup of 2014 ».

Puis une levée de 500 millions de $ il y a quelques semaines...

Zenefits - assurance esanté

Zenefits – assurance esanté

 

Cela a de quoi énerver les acteurs en place et une brouille juridique vient d’éclater entre Zenefits et le géant ADP, acteur majeur du secteur créé en 1949. L’uberisation c’est douloureux.

Il y a fort à parier que d’autres acteurs vont aussi trouver la situation difficile puisque Zenefits se présente comme un broker en assurance notamment santé et veut offrir de plus en plus de solutions digitales à ses adhérents, principalement des petites et moyennes entreprises.

La société déclare avoir plus de 10 000 entreprises clientes d’ores et déjà et doit utiliser les 500 millions levés pour accélérer son déploiement.

health-insurance-broker ZENEFITS

health-insurance-broker ZENEFITS

 

JIFF… motive et récompense vos employés pour être en forme

Le « corporate wellness » un marché en pleine expansion. Il pèserait 620 milliards de $ aujourd’hui aux USA et devrait dépasser le Trilliard de $ dans les 5 prochaines années…

Il y a deux ans nous avions la référence en la matière : KEAS. Depuis les programmes et les sociétés qui les proposent se sont multipliés.

KEAS - Esanté

KEAS – Esanté

 

Mais si Keas a levé près de 40 millions de $ depuis sa création en 2009, JIFF lui a su lever plus de 50 millions de $ depuis sa création en 2011.

JIFF - esanté

JIFF – esanté

Qui plus est, la société a pivoté en 2013 puisque qu’au démarrage, elle était une plateforme d’éducation thérapeutique entre patients et professionnels de santé.

La plateforme qui intègre objets connectés, applications mobiles et solutions digitales permet aux employés de suivre leur santé et d’être récompensés pour leurs suivi d’objectifs. ces récompenses sont fixées par l’employeur qui met la plateforme à disposition.

Grace aux deux modules Jiff Navigator et Jiff Incentives, c’est l’employeur qui à la main pour mettre en place les modules qui l’intéressent et le système de motivation qui correspond.

JIFF - esanté

JIFF – esanté

La plateforme agrège énormément d’applications populaires et de trackers d’activités différents.

MyUBOX… un pilulier connecté au design révolutionnaire.

Diplômée enIngénierie Mécanique à la fois de Berkeley et du MIT, Sara Cinnamon est venue nous présenter la société  Abiogenix qu’elle a créé depuis 2007 pour développer un pilulier connecté MyUbox pour améliorer l’observance.

L’observance est un problème majeur mais je l’ai évoqué dans mon post précédent à lire ou relire LA.

pilulier connecté MyUbox - esanté

pilulier connecté MyUbox

Elle qui travaille depuis plusieurs années à designer des produits pour de nombreuses sociétés du domaine comme Fitbit ou Microsoft a choisit pour son pilulier un design novateur en forme de cercle avec 14 compartiments pour distribuer les comprimés.

Le tout est accompagné d’une application simple pour compléter l’objet connecté et rappeler à l’utilisateur la prise de ses médicaments. La boite sonne et dispose aussi de signaux lumineux et tout un dispositif de « care circles » est mis en place pour intégrer l’entourage dans la démarche.

Application du pilulier connecté MyUbox  - esanté

Application du pilulier connecté MyUbox

 

Une solution très intéressante qui est en cours de validation FDA et qui devrait être déployée à plus grande échelle d’ici fin 2015.

J’essaye d’en ramener une en France pour montrer comment cela marche…mais je ramène déjà plein de choses très intéressantes :-).

 

« Encore ».. c’était par pure coincidence le nom de la salle de réunion qui nous a réunit ce dernier jour.

C’est aussi ce que j’ai envie de dire après cette seconde Learning Expedition organisée par L’Atelier BNP Paribas. Merci à eux pour avoir organisé cette semaine.

Leur connaissance de la digitalisation des secteur couplée avec le grand intérêt qu’ils portent à la Esanté est un vrai atout pour encadrer ces approches. Sans parler de leur installation en plein de coeur de l’innovation à San Francisco… je reviendrais à la prochaine.

Beaucoup d’informations, de rencontres, d’échanges qu’il va falloir digérer, synthétiser et mettre en perspectives…mais des confirmations de certaines convictions que je pouvai avoir ainsi que de nouvelles pistes de réflexion.

Plusieurs interviews vont arriver dans les jours à venir… à suivre donc sur Pharmageek.fr.

Retrouvez tous les storify (et bien plus) de cette semaine en cliquant la ainsi que les video YOUTUBE déjà postées.

Sans oublier les précédents épisodes :

EPISODE 1

EPISODE 2

EPISODE 3

EPISODE 4 

Bonne semaine à tous !

Digitalement vôtre.

Lionel REICHARDT – Le Pharmageek