eSanté -LES CHRONIQUES DE LA SILICON VALLEY – CHAPITRE 3

Capture d’écran 2015-06-10 à 01.04.41
eSanté -LES CHRONIQUES DE LA SILICON VALLEY – CHAPITRE 2
10/06/2015
boule-a-neige-oiseaux-pip-koziol
eSanté -LES CHRONIQUES DE LA SILICON VALLEY – CHAPITRE 4
14/06/2015
Montrer tout

eSanté -LES CHRONIQUES DE LA SILICON VALLEY – CHAPITRE 3

quote-Isaiah-Berlin-to-understand-is-to-perceive-patterns-66109

eSanté – les chroniques de la Silicon Valley 

CHAPITRE 3 : Sherlock plutôt que Watson…

‘How often have I said to you that when you have eliminated the impossible, whatever remains, however improbable, must be the truth?’

Sherlock Holmes Quote -The Sign of Four Chapter 6: « Sherlock Holmes Gives a Demonstration

 

Troisième jour ici à la Silicon Valley.

Youtube Lexpedition esanté – atelier BNP Paribas

Longue journée qui nous aura vu traverser la Silicon Valley allant de Berkeley à San Francisco en passant par Palo Alto et San José… Le tout sur des routes cahoteuses dans un bus dépourvu d’amortisseurs.

Rassurez vous je ne vais pas me plaindre… Mais juste vous faire savoir toutes les épreuves que nous vivons afin de vous faire partager ces moments 🙂

Trêve de plaisanterie. Aujourd’hui, journée consacrée aux plateformes et aux DATA… On entre dans le dur avec de belles rencontres et une journée qui se termine dans le centre de recherche IBM de San José avec la présentation de Watson for health (le storify là).

Find the patterns (trouvez les schémas, les modèles)

Cette journée m’a beaucoup fait penser à notre expédition d’il y a deux ans.

La rencontre avec IBM, dont je parlerais plus tard, m’a fait penser à cette journée sur le site de la NASA à Palo Alto pour rencontrer la Singularity University et Scanadu.

Mais j’ai repensé aussi à la rencontre que j’avais trouvé la plus intéressante à l’époque : OMADA HEALTH et son programme Prevent.

Je parle souvent d’Omada Health dans mes présentations car pour moi le programme Prevent est très représentatif de ce que doit être une solution digitale.

Validé scientifiquement, faisant converger plusieurs techniques, intégrant différents leviers de changement de comportements, pensé pour les utilisateurs… ce programme de 16 semaines (130 $ par semaine) conduit les personnes pré-diabétiques de type 2 à se mettre par équipe de 12 et à suivre les conseils de leur coach pour changer leurs comportements hygièno-diététiques.

Ce programme dont FORBES avait titré « Si c’était un médicament, ce serait un blockbuster » a d’ailleurs levé plus de 23 millions de dollars en 2014 et espère prendre en charge plus de 100 000 personnes en 2016.

Plusieurs autres programmes de ce type on d’ailleurs vu le jour depuis comme Newtopia ou Noom.

Il est vrai que le sujet est majeur aux US puisqu’il couterait environ 245 milliards de dollars par an selon le CDC.

les chiffres du Diabete  aux US - esanté

les chiffres du Diabete aux US – esanté

Ce marché est d’autant plus important que depuis les récentes évolutions législatives, ce type de programme ‘data-driven diabetes prevention program’ peut être pris en charge par Medicare.

Dans tous les cas, de nombreuses assurances l’ont déjà mis en place…

Nous avons vu une approche assez similaire aujourd’hui avec ProjectVisionHealth, une startup créée il y a un an pour lutter contre l’obésité.

Cette solution très étayée au niveau références cliniques et médicales est soutenue par de grandes institutions médicales et fait converger solution mobile, objets connectés et data analytics.

Elle a la particularité par rapport à Omada Health d’intégrer le professionnel de santé.

Project Vision Health - esanté

Project Vision Health – esanté

Idem avec la startup MEVOKED – une startup qui utilise les data pour connaitre l’état mental des utilisateurs et prévenir dépressions et suicides.

La solution Mevoked - dépression humeur - esanté

La solution Mevoked – esanté

D’abord orientée sur les enfants, la plateforme développe un programme autour de la maternité.

Elle a conclu plusieurs accords avec des institutions médicales pour développer sa solution notamment la Mayo Clinic en 2014.

Dans les deux cas, ces solutions s’intéressent aux schémas qui sont mis en place pour bien les comprendre et parvenir à changer les comportements des utilisateurs.

Solution esanté : Pour 99$ par mois un accès illimité 24/24 et 7/7 à un médecin pour toute la famille… par téléphone et même sur l’AppleWatch

Impressionnante société HealthTap qui réunit désormais près de 68 000 médecins pour un service de télémédecine illimité à 99$ par mois ou à 2.99$ la minute..

Déjà disponible sur la Watch d’Apple, la société a lancé RateRx un outil d’évaluation des traitements médicamenteux par les médecins eux même en plus de ses services de téléconsultation.

HealthTap - RateRx - solution eSantéed4

HealthTap – RateRx – solution eSanté

Et pour la prescription ? Rien de plus simple, HEALTHTAP est interfacée avec toutes les pharmacies du pays… Vos médicaments vous attendent à la pharmacie la plus proche…

Prochaines étapes pour HealthTap ? L’internationalisation… »Votre avis sur notre arrivée en Europe nous intéresse » – nous ont ils confiés.

Et les data ! HealthTap vient de recruter son data scientist, le Dr. Jay Wohlgemuth, et va désormais voir ce qu’elle peut faire des data qu’elle collecte. Sa position est claire sur la non vente des données mais comme les utilisateurs sont anonymisés des études pourraient être envisagées.

Une question : WATSON est il bon pour les patients?

Enfin last but not least, la visite sur le site de la recherche IBM a San José.

Merveilleux moment au sein de ce centre magnifique perdu dans la campagne californienne où des équipes hyper motivées nous ont parlé d’IBM et de Watson dans la esanté.

Deux heures qui auraient largement pu être une journée tellement le sujet était passionnant… et l’audience intéressée.

IMCentre de recherche IBM - WATSON - SAN JOSE  esanté

Centre de recherche IBM – WATSON – SAN JOSE

Pas de photo, de video, de live tweet possible.

Un débit très rapide qui rend difficile la captation des nombreuses informations qui sont données.

Watson est impressionnant… Intéressant, prometteur… Tout ce que l’on peut imaginer comme superlatif pour qualifier ce super service d’IBM.

Je ne développerai pas tous les échanges, et j’avais eu la chance d’assister à une première présentation à Paris avant de partir, mais j’avoue que je reste avec des questions à creuser notamment sur la transparence des sources intégrées à Watson et de la pondération de ces sources pour faire des recommandations.

Le cloisonnement des dispositifs par partenaire et l’apprentissage que fait Watson dans chacun des environnements en silo peut conduire à certains biais.

Par exemple, si l’hôpital n’a pas référencé tous les traitements pour une raison ou une autre et par conséquent n’utilise que certains traitements, alors les dossiers patients entrés en historique peuvent induire un biais il me semble.

Je suis convaincu que Watson est un outil potentiellement hyper puissant et utile mais je pense qu’il serait bon que IBM assure (si ce n’est déjà fait) une transparence totale sur les sources intégrées et l’algorithme de pondération de chacune dans la décision et travaille avec des patients (aujourd hui ils semblent très tournés pharma, recherche, hopitaux, médecins) afin de clarifier ces points là.

#JDCJDR comme dirait quelqu’un que je connais.. coucou @evepie ! (#JDCJDR Je dis ça, je dis rien)

Centre de recherche IBM - WATSON  - SAN JOSE  esanté

Centre de recherche IBM – WATSON – SAN JOSE

En tout cas, sachez que Watson ne vient pas du Dr Watson, héros de Conan Doyle, mais de Thomas J Watson qui a dirigé et donné son nom à IBM en 1924.

Dans tous les cas, Watson est plus un Sherlock… Tout dans la déduction à partir d’un modèle statistique issu de la linguistique et de la traduction.

Watson va toujours calculer toutes les possibilités imaginables et va proposer la plus probable…

Elémentaire, mon cher Watson !

WATSON IBM esanté

WATSON IBM

Digitalement votre

Lionel REICHARDT – Le Pharmageek