« #MoiPatient, je voudrais que toutes les données des patients soient anonymisées et qu’elles puissent être exploitées de manière massive pour faire avancer la recherche clinique », Arslan Mazouni, data scientist, professeur à l’Université de Madrid

moipatient_varlet
« #MoiPatient, je veux être maître de mes données de santé », Vincent Varlet, médecin, président du think tank LeLabEsanté
25/01/2017
La santé et les jeunes ou les jeunes et la santé -
La santé et les jeunes ou les jeunes et la santé ?
01/02/2017
Montrer tout

« #MoiPatient, je voudrais que toutes les données des patients soient anonymisées et qu’elles puissent être exploitées de manière massive pour faire avancer la recherche clinique », Arslan Mazouni, data scientist, professeur à l’Université de Madrid

moipatient-mazouni

MoiPatient… Alors que la santé est l’une des préoccupations majeures des français, elle semble pour autant oubliée dans les campagnes électorales de nos présidentiables de 2017…

Avec #MoiPatient, reprenant l’anaphore de François Hollande en 2012 « Moi Président »,  nous donnons la parole au patient que nous sommes tous…

Arslan Mazouni, data scientist, professeur à l’Université de Madrid, partage avec nous sa vision du #MoiPatient.

« Moi patient, je voudrais avoir accès à mon dossier médical et je voudrais que toutes les données des patients soient anonymisées et qu’elles puissent être exploitées de manière massive pour faire avancer la recherche clinique. La faire avancer, en termes de coûts, parce que la recherche clinique coûte extrêmement cher, et la faire avancer en termes d’efficacité. Parce qu’une grosse part de la recherche clinique échoue parce qu’on n’a pas assez de visibilité sur la réalité de l’activation des molécules. »

Si vous aussi vous souhaitez partager votre #MoiPatient, envoyez-nous votre vidéo ou prenez contact avec nous pour la réalisez sur notre plateau : lionel(at)reichardtonline.com en précisant bien en objet #MoiPatient.